aide financière pour la pose d’un détecteur de fumée pour malentendant

Détecteur de fumée : une obligation légale

Depuis la loi n°2010-238 du 9 mars 2010, la pose d’un détecteur de fumée, de son petit nom : » class= »external »> DAAF (détecteur avertisseur autonome de fumée) est devenu obligatoire dans tous les logements d’habitation. La loi s’applique depuis le 1er janvier 2016 sans contrepartie financière autre qu’une hypothétique négociation avec votre gentil assureur PNO. Pot de fer contre pot de terre !

En tant que propriétaire, vous devez donc avoir fait posé ou avoir fourni à votre locataire au moins un de ces détecteurs par étage pour le logement qu’il vous loue. La présence du ou des détecteurs de fumée sera à consigner dans l’état des lieux d’entrée.

Détecteur de fumée : des prix variables

Les détecteurs de fumée doivent répondre à la norme NF EN 14604 et être estampillé du sigle CE. Cette norme et ce sigle vous assurent la qualité et la sécurité du détecteur de fumée choisi.

Soumis à la concurrence, de nombreux prestataires proposent ce produit dans de larges fourchettes de prix qui varient en fonction de l’autonomie de l’appareil, de sa résistance, de l’existence ou non d’accessoires auxiliaires (télécommande, par exemple).

Détecteur de fumée : le modèle classique émet un son…

Le souci à propos des dispositifs de détecteurs de fumée est que leur led lumineux émet une faible lueur. En revanche, on ne peut pas passer à côté du son strident qu’émet le détecteur lors des tests (de ses piles). Pour autant une personne malentendante ne sera pas convenablement avertie par ce dispositif…

Il existe des détecteurs de fumée pour les personnes malentendantes mais…

Ces détecteurs de fumée coûtent jusqu’à 10 fois plus cher que les produits d’entrée de gamme. Pourtant, c’est bien ce modèle de daaf qui protégera efficacement une personne malentendante.

détecteur de fumée pour personne malentendante ou profondément endormie

C’est pourquoi, pour vous équiper, vous pouvez bénéficier d’aides financières.

Quelles aides financières pour poser un daaf pour personne malentendante ?

La personne malentendante peut demander une aide à la hauteur du coût de l’équipement, c’est à dire du coût du détecteur de fumées dans la limite de 3960 euros dans le cadre de la prestation de compensation du handicap (PCH). L’enveloppe de 3960 euros est renouvelée tous les trois ans. Pour en obtenir le bénéfice, il faut remplir le formulaire Cerfa n°13788*01.

Les fonds départementaux de compensation du handicap peuvent aussi permettre l’achat d’un détecteur de fumée autonome quand l’enveloppe de la PCH a été épuisée et n’a pas suffit à faire face à tous les besoins d’équipements pour compenser le handicap.

Alors, le coût de ce dispositif : 109 euros, vous paraîtra indolore et vous pourrez l’acheter (en suivant le lien sur l’image) sans vous saigner aux quatre veines, mais en vous préservant (efficacement) du risque que constitue un incendie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *