Combien coûte une maison neuve ?

Vous avez un projet de construction, mais vous ne savez pas encore réellement combien cela pourrait vous coûter. La maison de vos rêves représente un coût important et vous ne savez pas encore si vous pouvez vous offrir une maison neuve … Sachez qu’il y a 5 choses qui déterminent le coût d’une maison neuve… Les voici.

Le terrain

Le prix du terrain constitue en général 30 % du coût total du projet. Il varie selon deux facteurs qui sont la localisation et la surface du terrain. Les frais de notaire pour l’achat du terrain (environ 7%) et les frais d’agence s’il y en a. De plus, s’il n’est pas viabilisé, il faut compter les travaux de viabilisation : comptez entre 2 000 et 15 000 selon son accessibilité.

Le type de maison et le constructeur

Cette partie représente en moyenne entre 50 et 60 % du budget total. Ce poste varie En fonction du type de construction, des technologies et des finitions que vous choisissez. La construction d’une maison classique sera moins coûteuse que celle d’une maison aux formes fantaisistes. De même, le coût d’une maison mitoyenne est moins important que celui d’une maison semi-mitoyenne, qui est elle-même moins chère qu’une maison individuelle. Le choix des matériaux jouera également un rôle important.

Les finitions et les équipements

Cela parait évident, les choix des finitions et des équipements d’une maison peuvent faire exploser le budget total. Ayez à l’esprit que si l’on opte pour une cuisine sur mesure design à 15 000 €, un plancher en bois massif, des menuiseries aluminium, une toiture terrasse accessible ou encore un chauffage au sol, le prix au mètre carré sera bien plus élevé que la moyenne…

Les taxes

La partie cachée de l’iceberg … Lorsqu’on pense à faire construire sa maison on réfléchit au prix du terrain, des matériaux, du constructeur … mais on oublie les taxes, qui ne sont pas négligeables pour certaines. Il faut ajouter au coût total la TVA ainsi que diverses taxes telles que les taxes d’urbanisme collectées au profit des collectivités locales, la taxe de raccordement à l’égout, la taxe d’aménagement, etc. Leur calcul se fait généralement sur la base de la surface de plancher de la maison à construire, ou bien encore en fonction des communes et régions.

Les frais annexes

On les sous-estime également, mais il y en a, et cela pèse sur le budget total à la fin du projet. Voici les exemples :

– Le financement : les frais de dossier, frais de garantie (par exemple hypothèque), les intérêts.

– Les assurances : l’assurance dommage-ouvrage par exemple doit être souscrite avant l’ouverture du chantier

– Une modification du CCMI pour n’importe quelle raison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *