Comment bien choisir une SCPI de rendement ?

Elle collecte des fonds auprès d’épargnants qui deviennent donc des associés détenant des parts de la scpi.

Le cours de la scpi varie en fonction du prix de l’immobilier et va générer des intérêts (une part des loyers perçus) que toucheront les associés.

Donc, le principe est simple. On souscrit des parts du capital de la scpi. Et le gérant s’occupe de tout. Il achète les locaux, les loue puis vous reverse chaque trimestre votre quote-part des loyers nette de charges. Vous pouvez aussi toucher des plus-values si lors de la revente le prix est supérieur à celui de la souscription.

 

Ce qu’il faut absolument regarder pour bien choisir

La scpi doit détenir au moins 95% d’actifs immobiliers en bureaux, murs de magasins géographiquement diversifié et plutôt récent. Elle sera de ce fait très rentable car elle nécessitera peu de travaux d’entretien ou de remise aux normes.

La capitalisation doit être d’au moins 150 millions d’EUR.

Le taux d’occupation doit être d’au moins 90%.

▲ Attention au taux de frais de gestion (entre 8 et 12%) et des frais d’entrée (entre 8 et 14%)

Regarder l’historique des revenus distribués les 5 années précédentes.

Il est préférable à mon sens de ne pas investir dans une scpi qui serait trop orientée galeries commerciales car la location peut prendre 6 mois.

La scpi ne doit pas être trop dépendante d’un seul locataire vis-à-vis de ses recettes locatives. Ses revenus doivent dépendre au contraire d’un nombre de locataires conséquent.

Elle doit détenir dans ses comptes une bonne réserve (2 mois de loyers minimum) pour maintenir un bon niveau de distribution en cas de coup dur.

Il doit y avoir peu de provisions pour créances (-de 5%) mais une grosse provision pour grands travaux (en cas de remise aux normes nécessaire par exemple).

Pour conclure, je pense que le rendement de la scpi est intéressant (5% minimum en général) mais pas miraculeux car il est difficile de revendre ses parts en cas de crise ou de coup dur. De plus, la durée de détention est de 8 ans minimum.

▲ Les loyers sont soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

L’idéal est d’investir dans une scpi éligible dans un contrat d’assurance vie car dans ce cas la scpi bénéficiera de la fiscalité favorable de celui-ci et l’assureur va assurer une liquidité sur ces scpi (lui demander si celle-ci est assurée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *