Les étapes pour l’obtention d’un prêt immobilier

Vous souhaitez acquérir un bien immobilier et pour cela vous avez besoin d’un crédit. Concrètement comment cela va se passer, point par point. Pour commencer, un conseil afin de vous guider logiquement : avant toute chose, vérifiez votre capacité financière à effectuer cet achat.

Sa capacité financière a emprunter … !!! 

En effet, vouloir acheter et pouvoir acheter est,  là aussi deux étapes différentes. Même si vous payez un loyer actuellement, cela ne veut pas dire que vous entrerez dans les critères pour obtenir un prêt lors d’un éventuel achat. En fonction de vos revenus, celui-ci sera-t-il dans votre capacité d’endettement… ? Si Madame ne travaille pas, pour élever les enfants, avec un seul revenu ce sera beaucoup plus délicat. Si vous n’avez pas d’apport ou des crédits déjà en cours (consommation ou autre…), encore une donnée qui va compliquer les choses  un peu plus. Il est donc primordial de vérifier au préalable si vous pouvez faire ce prêt immobilier, quel montant, et sur quelle durée ? Cela va vous permettre de savoir entre autre ce que vous pourrez acquérir en fonction des prix du marché sur le secteur que vous aurez choisi.

Maintenant que vous savez ce que sont vos limites financières, il va vous falloir chercher le bien de vos rêves. Des professionnels peuvent vous aiguiller sur bon nombre de biens en rapport avec cette capacité d’achat et en toute connaissance du marché. Ils vous aideront à négocier au besoin et saurons vous conseiller en fonction de vos impératifs. Une fois ce bien trouvé il vous faudra signer un compromis qui vous engagera, vis-à-vis du vendeur sur ce bien, mais vous pouvez faire aussi une promesse unilatérale, réservant le bien simplement. En général sont prévues des conditions suspensives au compromis, comme l’obtention d’un prêt ou si vous faites construire lors d’un achat de terrain à bâtir, la délivrance du permis de construire. Vous avez en moyenne 45 jours pour l’obtention d’un crédit et 60 pour un permis de construire. La promesse n’est pas forcément un acte notarié, pouvant être confiée à un professionnel immobilier. Des arrhes sont versées à la signature, normalement 10 %. Ceux-ci sont récupérables si une des close suspensive ne peut pas être réunie… !!!

Faire aboutir sa demande de prêt immobilier … !!!

Maintenant, vous devez faire aboutir la demande de financement, avec votre compromis, par une banque ou par l’intermédiaire d’un courtier. Même si vous passez par ce dernier, pour obtenir de meilleures conditions, vous devez aller de l’avant financièrement parlant. Il va falloir donc un dossier complet, avec relevés de comptes, bulletins de salaires, livret de famille, identité, compromis, crédits en cours si il y a… Dossier complet et lisible. Tout sera étudié, de même que votre comportement bancaire, car si vous êtes trop souvent à découvert cela peut être une des éventuels refus … ! Prévoyez pour obtenir un taux intéressant et négocier les frais, assurances, garanties… d’avoir un apport, qui en général est de 10 % représentant, notaire, banque et caution… ce qui est un bon début. Plus, c’est encore mieux… Cependant conserver une épargne de précaution est préférable. Les banques y seront sensible et apprécieront que vous placiez cette épargne dans son établissement, mais rien ne vous y oblige. La banque qui va faire le prêt demandera l’ouverture d’un compte et la domiciliation des revenus.

Comparer toujours plusieurs solutions est intéressant. Un courtier permet de faire cela au mieux et rapidement. Une fois la banque choisis, les conditions validées seront éditées, c’est le moment de l’édition de l’offre de prêt. Cette offre reprend la durée, le taux, les informations vous concernant et est généralement accompagnée d’un tableau d’amortissement. Une fois l’offre éditée vous avez un délai de rétractation à retourner en banque en accusé de réception sous 10 jours si vous ne souhaitez plus faire le prêt. Sinon vous retournez les offres signés par tous les acquéreurs, sous 10 jours à votre banque. Désirant faire aboutir ce projet, toutes les conditions de vente étant réunies, il va maintenant falloir signer définitivement devant notaire, pour conclure cet achat et devenir les nouveaux propriétaires de ce bien.  L’acquéreur doit verser le solde  du financement par virement. L’acte de vente doit mentionner l’identité des vendeurs et acquéreur, l’adresse du bien et sa description, prix de vente, montant des frais, hypothèque, date, et être accompagné des diagnostiques obligatoires.

Tout cela peut prendre du temps. Et bien entendu a un coût. Faire appel à des professionnels en immobilier et en financement vous permettra de réduire ce temps et les coûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *