Comment et quand racheter un crédit hypothécaire

Pour faire face à une difficulté financière liée à un surendettement, le propriétaire immobilier n’avait autrefois que très peu de solutions pour s’en sortir. Impossibilité de constituer un dossier de surendettement ou rejet en commission étaient chose courante et menaient à une totale banqueroute. Aujourd’hui, les offres de rachat de crédit changent la donne est permettent une plus grande souplesse aux propriétaires en difficulté.

A quel moment y penser ?

L’évolution des crédits au cours de ces dernières années permettent désormais aux propriétaires de monter un dossier de surendettement. Cependant, cette solution extrême n’est pas une fatalité et le rachat de crédit hypothécaire peut se révéler une excellente alternative. Remboursement de prêts ou investissements dans l’immobilier avec un nouvel achat ou une rénovation peuvent faire l’objet de ces rachats et les mensualités pourront être étalées sur 40 ans au maximum. Dans le cas d’un achat « standard » et moins onéreux, la durée de ses mensualités se voit réduite à 20 ans environ.
Vous pourrez donc étaler vos mensualités, constituer un capital en vue de monter un projet et surtout retrouver un niveau de vie très correct, en prenant l’option du rachat de crédit.

Comment cela fonctionne ?

Sur le même principe que celui du rachat de crédits pour n’en avoir plus qu’un seul, votre bien immobilier étant désormais la garantie de cet unique crédit. L’établissement financier se charge alors de rembourser vos différents crédits et met au point avec vous, de nouvelles échéances et mensualités pour rembourser le crédit qu’il vient de vous accorder.
Votre bien « garanti » fera l’objet d’une expertise lancée par l’organisme de crédit pour pouvoir l’estimer au plus juste et définir la somme maximale qu’il peut vous allouer lors du crédit.

Quelques détails avant de signer

Opération longue et fastidieuse nécessitant beaucoup de démarches et de patience, le rachat de crédit hypothécaire devra être étudié avec le plus grand soin. Nous vous conseillons donc de vous orienter vers un courtier spécialisé dans ce genre de transaction. Ce dernier pourra alors en votre nom, faire toutes les démarches et négociations auprès des établissements financiers, sous condition de lui avoir donné toutes les informations sur votre santé financière et votre objectif. Passer par ces personnes spécialisées se révèle souvent être la meilleur façon d’avoir les taux d’intérêts les plus bas possible et d’une manière générale, des excellentes conditions de rachat. Si vous avez confiance en vous, nous ne saurons que trop vous recommander de comparer les offres des organismes avant de prendre votre décision.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *