obtenir un crédit immobilier au meilleur taux

10 bons points pour obtenir un crédit immobilier au meilleur taux

Même si les taux des emprunts immobiliers paraissent très bas, actuellement, il y a toujours une grande différence de taux entre les meilleurs dossiers et les dossiers moins valorisés aux yeux de la banque.

C’est pourquoi il est utile, voire primordial, d’avoir conscience de ce qui fera pencher la balance en votre faveur, afin que vous obteniez un crédit immobilier au meilleur taux.

Voici donc la liste des 10 bons points à collecter pour vous assurer d’obtenir le meilleur taux pour votre crédit.

Liste des 10 bons points pour obtenir un crédit immobilier au meilleur taux.
  1. Vérifiez si vous avez droit à un prêt à taux zéro

L’idéal, bien sûr, c’est de ne pas payer d’intérêts du tout. Vous êtes certains, ainsi, d’obtenir le meilleur taux possible. Néanmoins, attention : prêt à taux zéro, n’est pas synonyme de crédit gratuit !

En effet, vous devrez apporter des « garanties » à la banque : c’est à dire, des assurances, au même titre que pour les autres prêts et une caution ou une hypothèque pour assurer l’achat du bien.

Vous pouvez obtenir un prêt à taux zéro pour financer un bien neuf, ou de l’ancien avec travaux (pour au moins 25% du coût de l’opération). Le prêt à taux zéro peut vous être accordé, aussi, en cas de transformation de destination d’un local (mêmes conditions que pour le neuf).

Votre taux d’endettement, qui détermine votre solvabilité, exprime aussi le « risque » que prend la banque en vous octroyant un crédit.

Moins vous aurez de prêts en cours, meilleur client vous serez considéré par votre banquier. Alors, n’hésitez pas, soldez tout !

Il vaut mieux que vous payez cash votre voiture, plutôt que d’avoir beaucoup d’épargne et un gros crédit auto.

L’épargne a un peu moins de valeur aux yeux de la banque que votre capacité à assumer la totalité de vos dépenses « de fonctionnement ».

Pensez que même un crédit 3 fois sans frais peut être comptabilisé par votre banquier s’il le voit apparaître sur votre compte en banque !

Soldez vraiment toutes vos dettes avant de présenter votre dossier pour obtenir votre crédit immobilier.

Avant de demander un crédit immobilier, il faut se débarrasser de ses autres crédits.

3. N’ayez pas de découvert

Il est d’usage de dire que ne pas avoir de découvert au cours des trois mois qui précèdent l’emprunt bancaire, suffit à obtenir le meilleur taux pour son crédit immobilier.

Ce n’est pas vrai. L’établissement bancaire vous attribue un « scoring », dans la durée. Ce scoring bancaire reflète le profil de fonctionnement de votre compte en banque.

L’idéal est donc de réduire ses dépenses de fonctionnement en reportant le règlement des factures les moins urgentes sur le mois suivant et en ayant toujours suffisamment d’épargne de précaution pour ne jamais être à découvert. C’est ainsi que vous obtiendrez le meilleur taux pour votre crédit immobilier.

4. Donnez, en amont, des preuves de votre capacité de remboursement

Pour obtenir le meilleur taux possible pour votre crédit immobilier, vous devez afficher un « profil de risque » quasi nul aux yeux de la banque et de votre banquier. Pour cela, vous pouvez afficher une grande capacité d’épargne.

En effet, si vous êtes capable d’épargner, vous serez capable de faire face aux mensualités de l’emprunt que vous demandez.

Pour cela, limitez vos dépenses au cours des six mois précédant votre achat immobilier et mettez en place un virement automatique en direction d’un compte d’épargne, en début de mois (en fin de mois, les sommes qui restent, le mois durant, sur le compte courant, a une fâcheuse tendance à avoir été dépensé…) du montant que vous projetez d’emprunter.

De cette façon, la banque aura la certitude qu’elle peut vous faire confiance pour le remboursement de vos mensualités de prêt et votre banquier n’hésitera pas à vous faire la meilleure offre possible.

5. Empruntez le plus tôt possible

Puisque le taux qui vous sera accordé, dépend du profil de risque déterminé par les statistiques à disposition des banques, empruntez le plus tôt possible…

Plus vous serez jeune, moins vous présenterez de risques de ne pas aller au bout de votre remboursement de crédit.

Il se trouve que même si l’espérance de vie est longue, actuellement, le risque de décès augmente néanmoins avec l’âge : le risque de défaut de remboursement aussi, pour le coup.

Même si les banques vous contraignent à payer (cher) une garantie décès, il n’en reste pas moins qu’elle préfère que la charge de remboursement de crédit repose sur vous plutôt que sur son partenaire commercial (appartenant le plus souvent à son groupe, sous forme de filiale).

Donc, pour obtenir le meilleur taux de crédit immobilier, décidez-vous à investir le plus tôt possible !

6. Ayez une situation professionnelle stable

Les banques raffolent des CDI, c’est bien connu !

Ce que cherche à déterminer la banque, avant tout, c’est quelle sera votre capacité à rembourser votre prêt tout au long de la vie de celui-ci.

Vous devrez donc lui présenter votre projet professionnel, quel qu’il soit, de telle sorte à ce qu’elle considère que vous pourrez rembourser votre prêt durant toute son existence…

Thomas Hawk
Le taux des crédits immobiliers dépendent de l’appréciation du niveau de risque que vous représentez pour le banquier

7. Mettez les banques en concurrence

Les banques sont en concurrence totale. Elles cherchent à courtiser de nouveaux clients en continu.

Il faut savoir que les prêts immobiliers ne sont pas des produits rentables pour les banques. Leurs marges sont très faibles ; elles ne gagnent pas d’argent quand elles octroient des crédits immobiliers et doivent immobiliser une partie de leurs fonds propres pour pouvoir les consentir.

Les crédits immobiliers ne sont donc qu’un service que les banques rendent à leurs clients afin de « verrouiller » leurs comptes durant au moins 210 mois (durée moyenne d’un prêt immobilier).

Mais, pour les banques et les banquiers commissionnés, il est très important d’attirer la clientèle, car les clients des banques ont tendance à leur être fidèles (3% des clients, seulement, changent de banque chaque année).

Aller voir plusieurs banques pour les mettre en concurrence lorsqu’il s’agit d’obtenir le meilleur taux pour votre crédit immobilier est donc une très bonne idée, puisque ce n’est pas sur ce service mais sur les produits qu’il vous vendra par la suite, que le banquier espère faire gagner de l’argent à son entreprise…

8. Changez de banque

Pour le motif évoqué dans la section précédente, vous êtes considéré comme un client potentiellement fidèle tant que vous n’avez pas prouvé le contraire.

De plus, pour votre banque, vous êtes client et non prospect.

Un prospect obtiendra presque toujours un meilleur taux pour son crédit immobilier qu’un client, parce qu’il est plus difficile à courtiser.

Aussi, n’hésitez pas : si vous souhaitez obtenir le meilleur taux possible pour votre crédit immobilier, changez de banque !

9. Mettez les organismes d’assurance en concurrence

Le taux d’intérêt du prêt ne représente qu’une partie du taux effectif global (coût total) de celui-ci.

L’assurance du prêt immobilier peut représenter jusqu’à un tiers du coût total du crédit, en raison des niveaux de taux auxquels les banques consentent, actuellement, les crédits immobiliers.

N’hésitez pas à demander une redirection d’assurance, puisque la loi vous y autorise…

10. Confiez le dossier à des courtiers.

C’est judicieux de confier votre dossier à un courtier car :

  • il vous fera gagner du temps
  • il vous fera gagner de l’argent
  • il adaptera les solutions de financement à votre profil et aux desiderata du partenaire bancaire
  • vous n’aurez pas de frais de dossier à payer auprès de votre banque, seuls les frais du courtier seront comptabilisés
  • vous ne payerez le courtier qu’après avoir signé un prêt par son entremise : vous ne payez pas « pour voir ».
Transcription de la vidéo Epargne 'esperluette' Vous : A quoi sert un courtier en crédit immobilier ? :
Mireille Weinberg, journaliste experte en finances personnelles : " Bonjour à tous, bienvenue dans votre émission "Epargne 'esperluette' Vous".
Aujourd'hui, j'ai choisi de vous parler des courtiers en crédit immobilier, avec ces deux questions : A quoi servent-ils ? et Comment bien les choisir ?
La première question, la réponse est assez évidente. A quoi servent-ils ? Eh bien, ils vous servent à gagner du temps et ils vous servent à gagner de l'argent.
Du temps : pourquoi ? Ben parce que c'est le courtier que vous avez missionné qui va aller négocier avec les banquiers pour obtenir le meilleur taux. Ça c'est la première chose.
Et de l'argent parce qu'il a, auprès des banques, de bien meilleurs tarifs que vous et que, par ailleurs, il sait exactement, au moment où vous déposez votre demande, quelles sont les banques les plus compétitives sur votre type de profil. Les banques changent.
Certains mois, elles coupent le robinet, d'autres pas. Certains mois, elle leur dit : "Eh bien moi, je préfère des primo accédants, ce mois-ci. Heu, le mois prochain, des personnes âgées." Ça change tout le temps. Seul le courtier sait exactement quelles sont les meilleurs offres, pour vous, au meilleur moment.
Alors, ces courtiers en ligne, comment choisir ? Il y a quatre choses principales à vérifier.
La première, ça dépend de vous. Est-ce-que vous avez envie de vous déplacer pour bavarder - de visu - avec lui, ou pas ? Si oui, il faut trouver un courtier qui a des bureaux pas trop loin de chez vous. Si vous êtes prêt à tout faire par Internet, ça ne posera aucun problème : tous le proposent ou presque.
Deuxième chose. Il faut vérifier que votre courtier est inscrit à l'ORIAS. L'ORIAS, c'est le registre unique des intermédiaires en banque, assurances et finance. C'est un peu son permis de travail. S'il est immatriculé à l'ORIAS, c'est qu'il est habilité à être courtier en crédits immobiliers.
Troisième chose. Eh bien, évidemment, vous regardez les honoraires qu'il va vous demander. Heu... Moins ils sont élevés, évidemment, mieux c'est. Il ne faut pas que ça dépasse 1.5 à 2% du montant emprunté, naturellement. Et souvent, c'est autour de 1000 euros.
Dernière chose, enfin, à vérifier. Et c'est vraiment très important. Il faut vérifier que votre courtier en crédits est un bon courtier en crédits. Pour ça, il faut qu'il ait une multitude de partenaires bancaires. Sinon, ça n'a aucun intérêt d'aller voir un courtier. Pour ça, c'est indiqué partout : c'est indiqué dans son agence, c'est indiqué sur son site Internet. Ne vous contentez pas des chiffres. S'il vous dit : "J'ai 50 partenaires.", ça ne suffit pas. Si ce sont les 50 mêmes caisses régionales d'une même banque ; vous ne serez pas bien avancés. Regardez précisément la liste et voyez si la plupart des établissements financiers de la place sont représentés ou pas. C'est très important.
Voila. Donc, on a compris, le courtier en crédits est bien utile quand on cherche un excellent taux pour son prêt immobilier. N'hésitez pas à les voir. Bien sûr, il y a des honoraires, je vous l'ai dit. Mais ces honoraires sont compensés par le fait qu'en contrepartie, la banque dans laquelle vous allez souscrire votre prêt ne prendra pas de frais de dossier. Et c'est une opération blanche et, en général, vous y gagnerez, je vous l'ai dit, puisque le courtier va vous trouver un taux bien meilleur que celui que vous auriez trouvé tout seul.
Voila. Eh bien il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une excellente semaine et je vous dit à bientôt."
Fin de la transcription de la vidéo.

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ; si ces astuces vous ont été utiles, pensez à me laisser de petits mots d’encouragement en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *